Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

Le DRAGON aux cent têtes (mythe cosmogonique tchakavien de l'île de Véglia)

Le roi Shalamun qui est mentionné dans ce texte est très certainement le roi Salomon, qui est la version sémite du roi du monde, nommé par ailleurs Manu en Inde. Quant à l'étoile à six branches, elle n'était pas encore affiliée au peuple d’Israël qu'elle était déjà un des symboles les plus utilisés dans les rituels védiques, de sorte que si l'étoile à six branches, surnommée l’« étoile de David », possède un lien évident avec le judaïsme, ce signe universel est aussi utilisé dans d'autres traditions, et est tout aussi présent dans la culture indo-européenne qu'israélite.

*

La première légende de Vaeya, « le serpent aux cent têtes », ainsi que conté par Alberto Fortis, dans Travels into Dalmatia :

 

Bien avant la création du monde, il n'y avait ni terre, ni ciel, seul le tout-puissant demeurait dans l'éther, tandis que les anges volaient autour de lui. L'éther était alors de couleur bleu foncé, comme la mer agitée. Ce premier âge prit fin, puis la création du monde commença.

Dieu voulut crée l'univers et les hommes en deux semaines. Durant la première semaine, il créa le paradis, la terre et tous les domaines aquatiques. Le premier jour, lundi, Dieu créa les cieux supérieurs, où depuis il réside avec les anges et les saints. Le deuxième jour, mardi, Dieu créa le second domaine céleste, constitué des étoiles, du soleil, et des planètes qui gravitent autour. Le troisième jour, mercredi, Dieu créa le plus bas des trois domaines célestes, dans lequel se meuvent les nuages et où volent les oiseaux. Le quatrième jour, jeudi, Dieu créa les eaux, sous la forme primordiale de l'océan, au plus profond de quoi se réchauffait la terre. Le cinquième jour, vendredi, le seigneur créa la terre et ses continents : l'Europe, l'Asie, l'Afrique, l'Amérique, l'Australie, ainsi que les océans, pacifique, atlantique, indien, les mers du sud et de la Méditerranée, et toutes les autres îles, mers et péninsules mineures. Le sixième jour, Dieu créa l'eau douce, les rivières, les criques, les sources, les marais et les lacs. Le septième jour, fatigué de son œuvre, le tout-puissant se reposa.

La seconde semaine, Dieu créa les pierres, les plantes, les animaux et les hommes. Le huitième jour, il créa les rochers et les montagnes. Dans un premier temps, les roches grandissaient comme des plantes, mais comme ils ne vénéraient pas Dieu, celui-ci les punit en les pétrifiant. Le neuvième jour, le seigneur créa les plantes, les arbres, les forêts, les prairies et les fleurs, et la terre s'embellit. Le dixième jour, il créa les animaux, comme les bêtes qui marchent, les oiseaux qui volent et les poissons qui nagent dans les mers, les rivières et les lacs. Le onzième jour, Dieu créa un paradis sur la terre, et le douzième jour, le tout-puissant créa le premier homme, d'après sa propre incarnation dans le paradis sur terre qu'il venait de créer. Le treizième jour, Dieu insuffla à l'homme la connaissance spirituelle, la parole et les sens. Le quatorzième jour, le Seigneur fut satisfait de sa création et se reposa.

 

Deux semaines durant, toutes ces jolies choses furent créées, mais la troisième semaine apparue Shayta, par ailleurs connu sous le terrible nom de Lucifer ou Sheitan. Celui-ci interrompit la divine création en lançant de nombreux sortilèges qui donnèrent naissance à des monstres et à des ouragans, des tremblements de terre, des feux, des maladies, de terribles dragons, des serpents venimeux, des scorpions, des vermines puantes, des champignons toxiques, des ronces, ainsi que toutes les autres créations monstrueuses qui peuplent l'univers. Mais encore, dans les mondes souterrains, le diable créa les enfers, un domaine dont il est le chef, qui commande aux diables noirs, aux démons, aux vampires mais aussi aux tempêtes, aux glissements de terrain et aux maladies.

Cet enfer fut créé comme une exacte copie négative du paradis céleste, et comprit donc lui aussi trois étages. Le premier niveau était rempli de trous, d'où s’échappaient des serpents venimeux, des chauves-souris, des araignées et des scorpions, ainsi que des exhalations de poussières toxiques. Le second étage des enfers est le véritable enfer, où dans les ténèbres les diables et vampires demeurent, rôtissant les pêcheurs au-dessus d'une flamme éternelle, alors même que des goules leur sucent le sang. Le troisième enfer est le lieu où se trouve le palais aux mille colonnes de Shayta, au côté duquel se tiennent les quatre démons principaux que sont : Thor, le maître de la glace et de la mort, Tyarmal, le responsable des guerres et des tremblements de terre, Shtrigun, le chef des tempêtes et du tonnerre et Orkuûl, le maître des naufrages et des noyades.

En ces temps reculés, la Vierge Marie avait une couronne de perles, mais Satan voulait la voler. Alors qu'il avait volé des perles, Dieu le retrouva et Shayta dut encore s'enfuir, mais dans sa fuite il en laissa tomber. C'est pourquoi de nos jours, les bijoux de la couronne de Marie sont encore visibles, sous la forme de la Voie Lactée, autour de laquelle sont la nébuleuse lumineuse de Vlahitye (la Pléiade), de Mantra-Malitye (l'Hydre), de Praesepe (la Ruche), de la constellation de Shparnac (Orion) et de celle de Michyna (Andromède.) En tous ces lieux furent éparpillées les perles de la vierge Marie.

Après avoir infligé tant de mal, le diable fut puni par Dieu, qui le transforma en chien noir, qui constamment aboierait, enchaîné à un arbre.

 

Dans cet univers encore primaire, apparut bientôt un gigantesque serpent à cent têtes, qui se nommait Mantrytya. Mantrytya avait donc d'innombrables têtes, dont l'une était celle d'un canard, l'autre celle d'un chien, une autre encore celle d'un chat, ainsi étaient représentés tous les autres animaux de l'univers. En, ces temps reculés, le dragon causait beaucoup de mal sur terre, car il dévorait non seulement les hommes, mais aussi les vampires qui torturaient leur âme. Les tempêtes elles-mêmes, qui dévastaient le monde, furent aussi dévorées par le dragon géant.

Prudent, le roi Shalamun comprit que bientôt l'humanité tout entière serait éradiquée. Il demanda alors à Dieu de sauver la race humaine. Le tout-puissant lui répondit alors que son peuple devait graver sur la coque de leurs navires et sur la porte de leurs maisons le symbole royal, qui était alors l'étoile à six branches.

Quand Shayta comprit ce que Dieu préparait contre lui, il se réfugia dans son palais infernal et sonna l'alarme qui regroupa sans attendre les vampires et les démons. Une terrible guerre éclata alors entre les troupes célestes et celles du diable, ainsi qu'entre l'entière population des trois enfers contre celle des trois dimensions du paradis. Les quatre généraux démoniaques, Thor, Tyarmal, Shtrigun et Orkuûl se mirent alors au service de leur maître et de terribles tremblements de terre, ainsi que de très violents ouragans qui frappèrent la terre et ses habitants. Les contrées étaient dévastées, d'immenses feux de forêts éradiquaient leurs derniers occupants. Bientôt, une calotte de glace recouvrit la terre, et les maladies se propagèrent en accablant les derniers survivants.

Pour contrer les forces sataniques, Dieu concentra son pouvoir divin en une épée flamboyante : Matsaan. Puis il la lança dans l'espace. Durant quelques nuits, les cieux devinrent plus lumineux, et bientôt, apparut à l'horizon une gigantesque comète qui filait vers la terre. Nuit après nuit, la comète devenait plus grande encore, et les nuits devinrent aussi claires que les jours, à cause de la queue de la comète qui couvrait le ciel et l'éclairait.

Enfin, alors que les forces du mal avaient presque entièrement ravagé la terre, Shalamun envoya le signal à Dieu, et à cet instant la comète frappa la surface de la terre. Si celle-ci épargna par miracle les fidèles partisans du roi, elle détruisit sans obstacle le dragon à cent têtes et tous les autres monstres, démons et vampires.

 

Après cet exploit, Dieu tout-puissant utilisa encore deux autres fois son épée. La seconde fois ce fut pour saluer la naissance de son fils Jésus-Christ. La troisième et dernière fois ce sera lors de la fin du monde. À ce moment-là, de très nombreux criminels et démons tortureront et violeront les enfants et les justes, tandis que des chefs tyranniques et des vilains détruiront des nations entières. Alors, au plus haut des cieux apparaîtra une traînée lumineuse de météorites, qui sera composée des âmes de ceux qui auront été assassinées. Et ces météorites seront ce que Dieu envoie comme offrande à Shayta et à la souffrance qu'il infligeait sur terre.

Alors que les corps célestes enflammés heurteront la terre, le diable s'avouera vaincu, et la fin du monde suivra son départ de la terre. Les forces du mal seront à nouveau éradiquées, et mourront à leur tour les brigands, les tyrans et les démons de toutes sortes.

Depuis, les méchants craignent cette comète, mais les bons, eux, ne doivent pas en avoir peur, car ils savent que Matsaan n'est autre que l'épée de Dieu, la divine et flamboyante épée de la justice.

Le DRAGON aux cent têtes (mythe cosmogonique tchakavien de l'île de Véglia)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article