Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

BRAHMA et KALA (divinités indiennes)

Il est un maître souverain, un maître de tous les mondes… Cet être unique et inébranlable est plus rapide que la pensée, et les dieux eux-mêmes sont impuissants à concevoir ce suprême auteur qui les a tous devancés. Quoique immobile, il dépasse de beaucoup tous les êtres : il est plus léger que les vents ; il met en mouvement, à son gré, le reste de l’univers entier et déborde bien au-delà…

Prière à Brahma, Yajur-Veda.

Représentation classique de Brahma

Représentation classique de Brahma

Généalogie brahmanique
Généalogie brahmanique

Généalogie brahmanique

Contrairement aux autres divinités de la Trimurti et du panthéon hindou, Brahma ne possède que très peu d'avatars. Il s'est rarement incarné sur Terre et seulement sous les traits d'obscurs gourous, tels Yajnavalkya, Dattatreya et surtout Valmiki, le sage indigène auteur du Ramayana.

Dans le Harivamsa et le Yajur-Veda, Brahma est né d'un œuf en or :

« De l’œuf ainsi ouvert, en même temps que les premiers rayons de lumière éclairaient l'univers, Brahma émergea, puis s’envola vers le sommet de l'univers, où depuis il trône sur un immense lotus rouge qui ne cesse d'éclore.

Du haut du ciel, les yeux ouverts sur un univers qu'il est seul à vraiment connaître, Brahma est capable de distinguer ce qui existe réellement de ce qui n’existe pas, car il est celui dont tout objet, toute existence, toute réalité est originaire.

Brahma, l’essence de l’univers, l'Être suprême, survivra à tout, de la même façon qu'il fut à l'origine de toute chose. Mais qui connaît exactement ses mystères ? Qui donc serait capable de nous les révéler ? Si les dieux sont nés, c'est parce que Brahma a bien voulu les faire naître, mais qui sait d’où Brahma lui-même provient ? Qui sait comment a émané de lui la Création et qui sait véritablement où se trouve l'origine des êtres et de l'univers ? »

Cet être unique et inébranlable, plus rapide que la pensée, plus léger que les vents, et que les dieux eux-mêmes sont impuissants à concevoir, est le maître de tous les mondes, le suprême créateur qui les a tous devancés, le grand architecte de l'Univers, le maître de l’immortalité, l'auteur de ce qui fut, de ce qui est et de ce qui sera. C'est pourquoi les hommes le représentent avec trois têtes, qui regardent chacune vers le passé, le présent et le futur. Mais en vérité, Brahma possède des milliers de têtes, des milliers d'yeux, et des milliers de pieds.

Quoique immobile, il met en mouvement l’Univers tout entier. De lui sort tout ce qui est animé et inanimé. Enfin, il est surtout l'inspirateur des Vedas qui renferment la science mystique et magique des anciens aryens et qu'il a lui-même dicté à de nombreux sages et poètes.

Pour son malheur, Brahma trompa sa compagne Sarasvati, elle s'en aperçut et le maudit aussitôt : et jamais plus il ne fut digne d'être prié sur Terre. De fait, les lieux de culte réservés à Brahma sont très rares. Il n'en existe qu'un en Inde, dans la région du Rajasthan, autour du lac de Pushkar. Un autre est situé au Tibet, près du lac de Manrosvar, qui fait face au Mont Kailash. Enfin, un dernier temple fut jadis érigé en l'honneur de Brahma par les Khmers à Angkor Wat, dans la jungle cambodgienne. Il n'en reste aujourd'hui que des ruines dévorées par la dense végétation.

 

Sculpture brahmanique de Brahma (Museum CSMVS Mumbai)
Le dieu créateur

védique

Varuna – Prajapati – les Prajapatis (Maharishis)

brahmanique

Brahma (Prajapati)

hindou

Vishnou – Mahadeva (Shiva) - Brahma

vishnavite

Vishnou

shivaïte

Shiva

aryen du Mittani

Uruwana

perse

Zurvan - Ahura-Mazda, Khuda

sogdien

Xutaw (Khuda, Ahura-Mazda)

kailasha

Imro (Yama) – Mahandeo (Shiva)

arménien

Vanatur – Aramazd (Ahura-Mazda)

ossète

Xucau (Khuda, Ahura-Mazda)

orphique

Phanès (Zurvan, Brahma)

irlandais

Diana (« l'Inconnu »)

 

Le Temps : Kala

Brahma, le premier des créateurs, est à l’origine du temps, déifié sous la forme de Kala (« le temps » en sanskrit). Avant même qu'elle ne rencontre le soleil, Ratri, la déesse de la nuit donna naissance à l'Espace entre les choses, et c'est de cet espace vide mais en mouvement qu'est né Kala, le Temps. Kala est le maître de toutes les créatures qui perçoivent la réalité à travers son regard. C'est lui qui a établi la distinction entre le Jour et la Nuit. Maître des contrées abyssales et impénétrables de l'espace, il est le grand destructeur, celui dont la terrible étreinte dévore tout ce qui l'approche.

Dans les légendes hindoues et bouddhistes, Kala est assimilée au dieu de la mort, Yama, et à celle du grand démon illusionniste, Maya, le créateur de la réalité perçue par les sens. Personne ne peut échapper à l'emprise du temps et donc à Kala. Rama lui-même, l'incarnation terrestre de Vishnou, dut le suivre dans la mort quand celui-ci se présenta à lui. Occasionnellement, Kala peut être présenté comme le compagnon de la terrible déesse Kali, la destructrice de l'illusion, du mal et des maladies.

 

 

Le dieu du temps

védique

Brahma - Kala

hindou

Kirtimukha

perse

Zervan, Zurvan

sogdien

Zravan (Zurvan)

grec

Chronos - Ouroboros

romain

Saturne

slave

Dajbog – Triglav (Svarog)

tchèque

Kral-Tchaçou

 

BRAHMA et KALA (divinités indiennes)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article