Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

Le sacrifice de PURUSHA (mythe indien)

Texte inspiré de l'Hymne à Purusha (Rig-Véda) et du Harivamsa.

 

Le premier devoir des rishis mis au monde par Brahma fut de célébrer un sacrifice avec leur créateur, grâce à qui ils devaient leur existence. Pour ce faire, ils vinrent de toute part pour se réunir, traversant le ciel avec grandeur.

Afin que se tienne le rituel créatif qui devait être accompli par les Grand Créateurs et afin que le Ciel se peuple d'une multitude de créatures, Brahma sacrifia son corps. Brahma devint dès lors Purusha, l'être initiale et cosmique qui, par son sacrifice, permit à tous les êtres d'exister à leur tour.

Du sacrifice de Purusha, fut créé le brahman, l'âme suprême de l'univers, qui est né de sa bouche et dont les brahmanes sont les gardiens sur la terre. Le pouvoir et la force, incarnés sur Terre par la caste des kshatriyas, sont nés de ses bras. Le commerce et le profit, incarnés sur Terre par la caste vaishyas, sont nés de son ventre. Enfin, le travail et l'effort, dont est capable la caste des shoudras, sont nés de ses pieds.

Ainsi, les quatre professions principales qui occupent les hommes et leur assignent une place dans la société furent créées. Les prêtres (brahmanes) s'occupent du spirituel, les guerriers (kshatriyas) de la défense et de l'organisation des nations, les commerçants (Vaishyas) de leur prospérité et enfin les ouvriers (shoudras) fournissent leur force de travail aux trois plus nobles castes.

Ensuite, des oreilles de Brahma-Purusha fut formé l'espace, de son souffle fut crée Vayou, le dieu-vent et de sa poitrine fut créé le Dharma, la loi juste et mystérieuse qui permet à l'univers de se perpétuer.

D'un pouce de Brahma, sortit le mystérieux rishi Daksha, la plus grand des sorciers. Grâce à l'union des cinq éléments, Daksha donna aussitôt naissance à Danu, la déesse à laquelle Brahma confia les eaux primordiales d'où sortiraient toutes les créations à venir. Daksha prit ensuite Danu pour femme et c'est de cette union que naîtront les Danavas, les titans qui se rebellèrent plus tard contre les dieux.

Des pieds et des parties génitales de Brahma est enfin sortie l'humanité, qui comprend les hommes, mais aussi les yakshas, les esprits gardiens de la nature, ainsi que tous les êtres qui peuplent tous les univers, de quelque nature qu'ils soient, y compris démons et animaux. Du sacrifice du Purusha, c'est à dire de la matière de Brahma, naquirent donc les animaux sauvages et domestiques: les oiseaux, les mammifères, les chevaux, les vaches, les chèvres et les brebis.

Enfin, avec ses pieds, Brahma forma lui-même la Terre, puis il la pétrit de ses doigts pour en former une boule au-dessus de laquelle il domine depuis. Une fois la Terre façonnée, Brahma créa pour elle les saisons et les tempêtes, ainsi que leur cortège de Nuages Gris chargés du tonnerre et des éclairs : les terribles guerriers Maroutes.

De la poitrine de Brahma furent aussi créés les Esprits des Ancêtres, les Pitris. Les Pitris vivent depuis entre la vie et la mort, sur une planète que Brahma leur a allouée, située au plus bas de l'univers, entre le monde souterrain du Patala et le royaume infernal du Naraka où séjournent les morts avant de poursuivre leur transmigration.

Sur cette planète, appelée Piter-Loka, les Ancêtres attendent eux-aussi d'être réincarnés. Sans relâche, avec zèle et amour pour Brahma, ils cueillent les fruits du verger de la vie, afin que nul ne les mange ni ne passe par où ils sont passés. Ceux qui entre tous seront les plus assidus à cueillir ces fruits auront la chance de s'incarner ensuite en yamadutas, qui sont les assistants des enfers chargés de punir et de torturer les pêcheurs de passage.

En effet, qui d'autres que les ancêtres sont mieux placés pour savoir ce que c’est qu’ endurer une éternité de privation, occuper seulement à cueillir des fruits que d'autres ne mangeront pas ? Les ancêtres sont donc les parfaits persécuteurs des vivants qui ne respectent ni le bien, ni le juste, ni le vivant, et qui se sont, par leur mauvaise conduite, assurés d’une vie prochaine dans les mondes infernaux.

 

L’œuvre de Kashyapa : la naissance des dévas

C'est durant le grand sacrifice de Pouroucha, que le savant et visionnaire rishi Kashyapa, de son union et de sa collaboration avec sa première femme la lumineuse Aditi, engendra la grande famille des dieux, nommés les dévas en sanskrit

De l'union de la vision, incarnée par Kashyapa, avec la lumière, incarnée par Aditi, la déesse de la Conscience Initiale, sont donc nés les dieux gardiens des éléments primordiaux. C'est grâce à eux que la vie put commencer puis perdurer. Il s'agit d'Indra, d'Agni, le Feu, de Varouna, le protecteur des eaux, le maître des étendues vastes, mouvantes et chaotiques, de Mitra, le gardien de la lumière, l’œil du monde, le témoin de toute chose, mais aussi du Soleil, Sourya, de la Lune, Chandra, de Tvastar le forgeron et de bien d'autres encore.

Avec les sourcils de Brahma, Kashyapa et Aditi créèrent donc Agni, le Feu, invoqué depuis par tous les hommes. Les Offrandes et les Sacrifices apparurent aussitôt à la suite du Feu, auquel toute chose est destinée et doit être offerte, des oblations aux cadavres humains.

Avec un des yeux de Brahma, Kashyapa et Aditi créèrent Surya, le dieu-soleil et avec ses hanches, ils firent Chandra, le dieu-lune.

Depuis, Surya se déplace sur un char en or, tiré par sept chevaux, représentant les sept jours de la semaine. Son rôle est de protéger la Terre en régnant dessus. De leurs unions avec les nuages, ses rayons donnèrent naissance aux jumeaux à tête de chevaux, les Ashvins , protecteurs de la santé et des récoltes.

Surya
Surya

Surya

Le sacrifice de PURUSHA (mythe indien)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article