Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

Le festin des disciples d'ORPHÉE

Le festin des disciples d'Orphée

« L'orphisme était une religion du salut qui avait pour centre l'idée du péché héréditaire. Seuls les initiés pouvaient assister aux cérémonies au cours desquelles, au moins une fois par an, ils mangeaient la viande crue et encore chaude d'un taureau dépecé, c'est-à-dire de Zagreus lui-même. Ce rite de communion avait pour objet de les identifier au dieu et de leur donner sa vigueur. D'autres rites étaient faits pour apaiser Perséphone mère de Zagreus et obtenir d'elle qu'elle accueille sans colère, dans l'autre monde, les descendants des Titans meurtriers. L'initiation orphique, comme l'initiation éleusinienne, devait guider le mort dans son voyage d'outre-tombe. L'ensemble des rites, des abstinences et des purifications affranchissait l'âme du cycle des renaissances. De plus, et ceci est à peu près unique dans l'antiquité grecque, les orphiques pensaient que leur participation aux mystères avait une vertu rédemptrice, non seulement pour eux, mais aussi pour leurs ancêtres souillés comme eux par le péché des Titans. » M. Delcourt, Légendes et cultes de héros en Grèce.

Le festin des disciples d'ORPHÉE

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article