Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

L'INITIATION de Kritavirya Arjuna (récit indien)

Kritavirya Arjuna est un personnage récurent du Ramayana, du Mahabharata et des Puranas. Le mythe de son initiation est une fable sur la fidélité que doit avoir un jeune homme envers les traditions de ses pères, tout comme envers son gourou. En termes métaphoriques, ce récit évoque aussi la vie en ashram et ses difficultés.

*

Le roi Kritavirya, qui souhaitait céder son trône à un prince capable de diriger ses sujets dans l'amour de la justice, ne lésina pas sur les moyens employés pour l'éducation de son fils. De tous les coins de la terre vinrent les plus talentueux professeurs, tous plus savants les uns que les autres dans la science des Védas et leur connaissance du Dharma. Toutefois, malgré tous les efforts déployés, le prince Kartavirya Arjuna se montrait un piteux élève et même dans les arts martiaux, qui sont réservés à l'élite de l'élite, il ne parvenait pas à maîtriser le moindre savoir ou la moindre technique.

Afin de parfaire son éducation, à l'âge de seize ans, le prince fut envoyé à l'ashram du sage Garga pour qu'il apprenne enfin, et de la manière la plus rigoureuse possible, les arts, les sciences et les diverses autres matières qu'il sied à un roi de maîtriser afin que son peuple vive dans la grâce de son talent et non dans la souffrance de ses carences.

Garga, comprenant en quelques instants que Kartavirya Arjuna ne serait jamais en mesure de suivre son enseignement, refusa de le prendre comme disciple et le redirigea plutôt vers l'ashram du sage Dattatreya, lequel se situait non loin de là.

« Le Seigneur Dattatreya est l'avatar de la Trimurti, lui dit-il ; en lui brille la grâce de Brahma, Vishnou et Shiva ; il est donc supérieur à moi et c'est de lui qu'un prince doit apprendre à devenir un roi. Mais fais attention, il n'est pas facile de devenir l'élève de Dattatreya, aussi te faudra-t-il réussir toute une série d'épreuves. Ainsi, je préfère te mettre en garde car tu devras faire preuve avec lui d'un mental à toute épreuve... »

Kartavirya Arjuna, qui était niais mais point lâche, remercia Garga de sa bonté et prit le chemin de l’ermitage de Dattareya. Après quelques jours d'une randonnée qui parfois ressemblait plus à de l'alpinisme qu'à de la marche à pied, le prince arriva à l'ashram du glorieux rishi et demanda à en être reçu.

Alors que Kartavirya Arjuna poussait les portes de l'ashram du sage Dattatreya, quelle ne fut pas sa triste surprise d'apercevoir des moines entrain d'en maltraiter d'autres de la manière la plus violente qui fût. Pensant aux conseils de persévérance que lui avait donnés Garga, Kartavirya Arjuna ne fit pas demi-tour et avança malgré la répulsion qu'il ressentait en voyant des hommes se battre dans l'enceinte d'un tel lieu censé apporter la sagesse à celui qui le visite.

Son dégoût augmenta encore lorsqu'il vit quelques mètres plus loin d'autre moines occupés à jouer aux dés en buvant de l'alcool. Kartavirya Arjuna se servit alors des conseils de Garga comme d'une lanterne pour avancer dans les ténèbres, et sans se soucier de ce qu'il avait devant les yeux il progressa encore, en quête du sage Dattatreya.

Quelques instants plus tard, il aperçut un géant aux yeux humectés de sang qui le fixait. Kartavirya Arjuna, jeune homme poli, s'inclina devant lui et demanda où se trouvait le maître des lieux.

« C'est moi-même », répondit le géant tout en se pourléchant les babines.

Bien qu'étonné que le célèbre sage Dattareya ressemblât à cela et que son ashram fût si lamentable, Kartavirya Arjuna ne renonça pas à l'objectif de son voyage. Il dit simplement :

_ Vénérable maître, je viens te voir de la part du sage Garga afin que tu m'acceptes comme élève, toi seul pourras parfaire mon éducation, ainsi que l'a voulu mon père.

Dattareya apparut alors sous sa forme véritable, qui était agréable, et dont le visage était couronné de deux yeux doux qui irradiaient la gentillesse. Se retournant, Kartavirya Arjuna put constater que l'ashram décadent qu'il venait de traverser s'était transformé en un paisible ermitage où quelques moines au crâne rasé et à l'allure efféminée chantaient de délicates chansons à l'adresse des dieux.

Dattatreya dit alors à Kartavirya Arjuna :

_ Ta fidélité envers les sages conseils de ton gourou, le sage Garga, t'honore et prouve ta valeur. Je suis donc disposé à t'offrir la réalisation de tes souhaits, et même à te donner de nombreux pouvoirs surnaturels ! 

Le prince Kartavirya Arjuna resta quelques temps en cet ashram, suite à quoi des milliers de têtes lui poussèrent, comme autant de pouvoirs magiques et de capacités intellectuelles. Durant son séjour, Dattatreya lui enseigna aussi le moyen de voler ainsi que la maîtrise totale de tous les arts martiaux.

L'INITIATION de Kritavirya Arjuna (récit indien)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article