Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

Glossaire des AUTEURS LATINS

Glossaire des auteurs latins

 

A

Ammien Marcellin (v. 330 – v. 395) est un historien romain né à Antioche (Asie mineure) et mort à Rome. « Quoique d'origine grecque, il a écrit en latin et a été le dernier grand historien de l'Antiquité à utiliser cette langue. C'est aussi l'un des derniers auteurs païens d'importance. Son œuvre principale, Res gestae, couvre la période de 96 à 378 ap. J.-C. Seule la partie correspondant aux années 353 à 378 a été conservée ; elle traite de la période où commencent les grandes invasions, qu'il vit comme militaire sous les empereurs Constance II et Julien. [...] Il juge sévèrement le règne de Constance II, mais manifeste une grande admiration pour Julien. Son œuvre demeure une source essentielle pour comprendre le 4e siècle. » Wikipedia.

 

Apulée (125-170) est un écrivain, orateur et philosophe platonicien de langue latine mais d'origine berbère. Il est l'auteur des Métamorphoses (L'Âne d'or).

 

Arrien (v. 95-v. 175) est le célèbre biographe d'Alexandre le Grand et le chroniqueur de sa campagne en Inde.

 

Ateius Capiton (38 av. J.C. - 22 apr.) est un juriste et consul romain, fondateur de l’école Sabinniene. Il organisa la gestion des inondation du Tibre en tant que curateur des eaux. Il est l'auteur d'un traité Sur le droit des pontifes.

 

Aulu-Gelle (Aulus Gellius, v. 123 - 180) est un magistrat, grammairien et compilateur latin. Il est l'auteur de l'ouvrage encyclopédique, les Nuits attiques. Après des études de grammaire, de philosophie et de rhétorique à Rome, il passa quelques années à Athènes où il suivit des cours de philosophie platonicienne. De retour à Rome, il exerça la fonction de juge.

 

C

Cicéron (106 - 43 av. J.-C) est un avocat, consul et écrivain romain.

 

D

Diodore (v. 100) est l'auteur d'une généreuse Bibliothèque.

 

F

Fabius Pictor (v. 254 – v. 201) est un écrivain de langue grecque, mais historien de l'histoire romaine. Son œuvre est connue par des citations. Il fut le premier à proposer une date exacte (748 av. J.-C.) pour la création de Rome. Sa famille, les Fabii Pictores étaient des patriciens romains membres d'une branche de la gens des Fabii (magistrats).

 

Fanus (né à Arles v. 90 – v. 160) est un philosophe sceptique appartenant à la Nouvelle Académie. « On le considère comme l'un des représentants de la seconde sophistique. Surnommé l'Hermaphrodite d'Arles à cause de sa particularité congénital, Fanus a profondément influencé le monde romain en se présentant comme l'incarnation du paradoxe » (Wikipedia). Disciple d'Épictète, il fut le maître d'Aulu-Gelle et l'ami de Plutarque. Après avoir été condamné à l'exil à cause d'un adultère, Fanus rentre à Rome et y fonde son école d'éloquence. Il enseigna aussi la rhétorique à Athènes et à Rome et jouit quelque temps de la faveur de l'empereur Hadrien. Il fut pourtant de nouveau chassé de Rome.

 

Flavius Vopiscus de Syracuse (v. 300) est un biographe romain, contemporain de Constantin. Il est l'auteur des vies d'Aurélien, de Tacite, de Florianus, de Probus, de Firmus, de Saturninus, de Proculus, de Bonasus, de Carrus, de Numerianus et de Carin.

 

H

Hérodien (170-250) est un historien romain d'expression grecque. Il est l'auteur d'une Histoire de l'Empire romain, dont nous ne possédons que la partie consacrée aux empereurs romains de Marc Aurèle à Gordien III. Natif d'Asie mineure ou de Syrie, résidant de Rome.

 

Hippolyte de Rome (v. 170-235) est un savant exégète et un théologien romain et chrétien. Antipape de 217 à 235, il est mort en martyr. Dans la Réfutation de toutes les hérésies, il s'intéresse aux pratiques védiques.

 

 

J

Jules César (100-44 av. J.-C.) est un général et homme politique romain que l'on ne présente pas. Son récit de la conquête de la Gaule est une source d'information majeure.

 

Julien (v.331-363) dit « l’Apostolat » ou « le Philosophe », est un empereur romain. Il voulut rétablir le polythéisme dans l'Empire romain et rédigea pour cela des écrits critiques contre le christianisme.

 

Justin (v. 200 à 300) est un historien de langue latine qui vécut à Rome. Peut-être d'origine nord-africaine.

 

L

Lucain (né à Cordoue en 39 - 65) : Poète latin. Il reçut à Rome une éducation de l'élite romaine et il fut l'élève du philosophe stoïcien Lucius Annaeus Cornutus aux côtés du poète satirique Perse.

 

Lucrèce (v. -98 à -55) : Auteur d'un long poème épicurien : De la nature. « Un des ouvrages d’Épicure, qui fut beaucoup lu et célébré dans toute l’Antiquité tardive. Son tempérament angoissé et passionné est presque à l’opposé de celui du philosophe grec. Il vit dans une époque troublée par les guerres civiles et les proscriptions (massacres de Marius, proscriptions de Sylla, révolte de Spartacus, conjuration de Catilina). De là, les pages sombres du De rerum natura sur la mort, le dégoût de la vie, la peste d’Athènes, de là aussi sa passion anti-religieuse qui s’en prend avec acharnement aux cultes et aux prêtres, passion que l’on ne retrouve pas dans les textes conservés d’Épicure, même si celui-ci critique la superstition et même la religion populaire. Contre les positions du monde clérical, il propose de se soustraire aux craintes induites par la sphère religieuse, à laquelle il oppose la dimension rationnelle » (Wikipedia.)

 

M

Marc Aurèle (121-180) est un consul, empereur et philosophe stoïcien romain.

 

O

Ovide (43 av. J.-C. -18 apr.) est un poète romain dont l'influence se fit sentir jusqu'à la Renaissance (baroque), plus d'un millénaire après sa mort. Quoique tardives, et bien plus littéraires et poétiques que théologiques, ses Métamorphoses résument avec génie et souvent en quelques lignes, un millénaire de croyances gréco-romaines. Les Métamorphoses (8 apr. J.-C.) sont considérées comme l'ultime fruit de la civilisation gréco-romaine, qui sut transcender les concepts métaphysiques et théologiques pour créer des personnages mythologiques et littéraires. Chez Ovide, sagesse et moralité s'entremêlent aux sortilèges du destin. Rédigées en vers, les Métamorphoses sont ce qui pourrait se rapprocher en Occident de la littérature puranique : épopées et fables se mêlent à la poésie bucolique, au récit de voyage et aux dialogues philosophiques.

 

P

« Pline l’Ancien (23-79) est un écrivain et naturaliste romain, auteur d'une monumentale encyclopédie. L'Histoire naturelle (v. 77), qui compte trente-sept volumes, c’est le seul ouvrage de Pline l'Ancien qui soit parvenu jusqu'à nous. Ce document a longtemps été la référence en sciences et en techniques. Pline a rassemblé le savoir de son époque sur des sujets aussi variés que les sciences naturelles, l'astronomie, l'anthropologie, la psychologie ou la métallurgie. » Wikipedia.

 

Plotin (205 – 270) est un philosophe gréco-romain né en Haute-Égypte, représentant principal du courant philosophique appelé « néoplatonisme ». « À travers lui, la pensée grecque classique affronte désormais les mouvements gnostiques plus ou moins proches du christianisme et du manichéisme. » Wikipedia. Par ailleurs, « sa relecture des dialogues de Platon fut une source d'inspiration importante pour la pensée chrétienne alors en pleine formation » (Wikipedia). Après avoir étudié la philosophie à Alexandrie, il suit l'armée romaine en Perse pour parfaire son éducation spirituelle et philosophique. Son voyage en Orient dura de longues années. De retour à Rome, il fonda une école. Son disciple Porphyre de Tyr réunit ses écrits et les publia sous le nom d’Ennéades : « les neuf traités ».

 

Plutarque (46-120) est l'auteur des Vies des philosophes illustres, contenant de nombreuses informations sur Pythagore et ses disciples. Auteur d'Isis et Osiris, il est un des premiers chercheurs en mythologie comparée.

 

« Pomponius Mela (né près de l'actuelle Algésiras en 15 – mort après 43) est le plus ancien géographe romain connu. Il donna une description qui couvre le monde connu des Gréco-Romains » (Wikipedia).

 

S

Silius Italicus (26-101) est un poète et consul romain. Il est l'auteur de Punica, qui a pour sujet la troisième guerre punique.

 

T

Tacite (58-120) est un historien et sénateur romain originaire d'une famille de la caste équestre résidant en Gaule narbonnaise. Son père, Cornelius Tacitus, fut procurateur de la province de Gaule belgique. Après avoir été élève de Quintilien et grâce à Vespasien, Tacite entre dans l'ordre sénatorial. Plus tard, il servit dans l'armée (probablement en Bretagne), Tacite devient grand prêtre et entre en politique. Il est alors chargé d'organiser des jeux et diverses cérémonies. Juge et consul, il est régulièrement envoyé dans les provinces de l'empire. Écrivain, il est reconnu pour avoir posé un regard d’« ethnologue » sur les peuples réputés barbares de Germanie. On lui doit La Germanie (98), La vie d'Agricola (98), Histoires (109) et l'inachevé Ab excessu diui Augusti (Les Annales, 110).

 

Tite-Live (59 av. J.-C. -17 apr.) est l'auteur d'une Histoire romaine.

 

V

Virgile (v. 70-19 av. J.-C.), est un poète latin contemporain de la fin de la République et du début du règne d'Auguste. Il est l'auteur de l'Énéide, l'épopée de la fondation de Rome (un des plus grands chef-d’œuvres de l'Antiquité latine, directement inspiré de l’œuvre d'Homère).

 

Glossaire des AUTEURS LATINS

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article