Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

L'île de MANI-DVIPA (mythe indien)

Tes adorateurs n'avaient qu'un pot de fer pour reposer leur tête. Un pot avec lequel ils recevaient l'eau du Gange et ce que la manne céleste faisait chaque jour tomber dedans. À présent, ils reposent sur ta cuisse, ayant trouvé en toi l'ombre du lotus. Versatile rossignol, sois louée, car tu sais t'ouvrir à ceux qui savent, mais tu n'accompagnes pas ceux qui se perdent...

Abhirami Andati

Récit composé d'extraits de l' Abirami Andati (8, 96, 98, 99 et 100), ainsi que de références à l' Ananda Lahari de Shankara.

 

Peu de sages le savent, mais au milieu de l'océan du nectar, balayée par la brise cosmique, se trouve en effet une île aux pierres précieuses. Cette île est située aux limites supérieures de l'univers, elle s'appelle Mani-dvipa et fut créée par Shakti alors que Brahma, Vishnou et Varouna créaient ensemble les mondes que peuplèrent ensuite les créatures célestes et humaines.

Au centre de cette petite île est la ville de la déesse, Sri-pura. Elle est organisée comme un mandala qui reprend le dessin magique du Sri Vidya (Sri Yantra) et possède une suite de murailles de plus en plus hautes et dont les entrées sont gardées par des incarnations des dieux les plus puissants du cosmos. Au cœur de l'île aux pierres précieuses se trouve le jardin de Kampala, un vergé composé d'arbres à souhait et dans ce jardin, se trouve la pagode de la sagesse, uniquement composée de joyaux étincelants, et dans cette pagode, se trouve le trône de Shiva, où Shakti est assise.

Manidvipa étant à l’écart de l'univers, au milieu des vagues de l'océan des vérités éternelles, pour se divertir entre amants, à l'ombre d'un lotus rose aux mille pétales, Shakti et Shiva font l'amour.

Suivant le chemin du Kundalini, l'un après l'autre s'ouvrent pour eux les chakras ; rampant d'abord sur la terre, où naissent les besoins, ils charment le serpent Kundalini pour qu'il s’élève vers le ventre, où vivent les plaisirs. Toujours plus dressé, le serpent s'enroule ensuite autour de ce qui est divin dans la chaire, le cœur, l'étape nécessaire dans le voyage vers le conscience, le maître de toutes les vérités.

Shiva devient alors Roudra, le maître de la nature. C'est alors qu'il ouvre, pour lui et pour Shakti, les 64 tantras, qui sont chacun une méthode permettant la maîtrise d'un pouvoir particulier. Une fois ces tantras ouverts, Roudra et Shakti créent alors la vie en employant le chakra de la Terre et de l'anus, le chakra de l'eau et du ventre, le chakra du feu, qui monte le long des vertèbres, le chakra de l'air et du cœur et enfin le chakra de l’éther et de la conscience. Ce dernier connectant son troisième œil avec le zénith de l'univers.

Bien au dessus de tout ces chakras, s'élève enfin le lotus au mille pétales, sur lequel repose les pieds de Shakti.

L'île de MANI-DVIPA (mythe indien)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article