Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

L'EXIL de Rama et Sita, et l'EXIL de Tristan et Yseult

L'exil de Rama, Sita et Lakshman

Le récit suivant est adapté de l'introduction du Ramayana de Valmiki (trad. A. Roussel).

Rama partit pour la forêt. Son demi-frère Lakshman, lui témoignant ainsi sa tendresse fraternelle, s’attacha à ses pas et c'est ensemble qu'ils franchirent les portes du palais.

Arrivée depuis quelques années à Ayodhya, la dévouée Sita, qui approchait de sa vingtième année, fut-elle aussi du voyage. C'était l’épouse la plus accomplie de toutes les femmes et elle était à Rama aussi précieuse que sa propre existence. Faite à l’image de Maya, la déesse de l'illusion qui est la véritable maîtresse de l'univers, dotée de tous les signes de la beauté, la princesse déchue Sita, accompagna donc Rama et son frère Lakshman jusqu'aux portes de la ville et les franchit avec eux.

Les habitants d'Ayodhya s'étaient amassés sur les remparts pour les voir disparaître alors que leur chemin s'enfonçait dans un bois. Le roi Dasharatha, en pleurs, accompagné de sa cour attristée, les suivit à distance sur quelques kilomètres encore, puis Rama, Sita et Lakshman disparurent d'Ayodhya pour ne plus y paraître des quatorze prochaines années. [...]

Ils rejoignirent ensuite les collines du Vindhya, qui marquaient la frontière jusqu'où la civilisation aryenne ne s'imposait plus qu'avec difficulté. Après avoir atteint les collines de Chitrakoot, c'est en suivant les conseils du vénérable Rishi Bharadvaja, que les trois exilés, qui vivaient alors dans la joie d'être ensemble, se construisirent dans la forêt une cabane agréable qui les abriterait contre les intempéries.

Vivant là une vie semblable à celle des dieux, Rama, Sita et Lakshman furent heureux.

*

Lisons à présent le roman de Tristan et Iseult, dans une traduction proposée par René Louis. Nous y retrouvons les mêmes personnages, les mêmes situations et la même ambiance. Rama, Sita et Lakshman vivent des conditions de vie difficiles mais ils sont pourtant heureux car ils sont ensemble. Tristan et Yseult se construisent eux aussi une cabane forestière où ils vivent dans le dénuement une retraite précaire, mais agréable. De même que le couple Rama-Sita est accompagné en exil du fidèle frère et ami Lakshman, Tristan et sa dame sont accompagnés de Governal, le précepteur des arts de la guerre avec qui le héros celte chasse durant leur retraite dans la forêt.

*

Les voici dans la forêt du Morois ; Iseult a oublié toutes ses peines. Pour subsister en cette solitude, loin de toute habitation humaine, ils n'ont d'autre ressource que la chasse. Il y avait en Tristan un merveilleux archer, mais il ne pouvait exercer son adresse car il lui manquait l'arc et les flèches. Gorvenal chercha tant par les sous-bois qu'il trouva la hutte d'un forestier et y déroba un arc d'aubour et deux flèches bien empennées et barbelées. Alors Tristan put se mettre à l'œuvre et guetter toute sorte de gibier. Il s'en va par le bois, voit un chevreuil, l'ajuste et tire : la bête est blessée au côté, elle fait un bond et s'abat. Tristan la charge sur ses épaules et s'en revient auprès d'Iseult. Tandis qu'un feu de bois mort rougeoie, il se met à bâtir une hutte. De son épée, il tranche et taille les rameaux et il jonche le sol de plusieurs épaisseurs de feuilles. Iseult l'aide en ce travail, puis, sur ce frais tapis de verdure, Tristan s'assied bonnement avec la reine. Gorvenal, devant la loge de ramée, apporte des bûches au brasier et fait rôtir un quartier de venaison autour d'une branche de coudrier. Ainsi ils sustentent leur vie, mais le sel, le pain et le lait leur font cruellement défaut. La reine se trouve soudain lasse de toutes les épreuves qu'elle a traversées ; le sommeil la prend et elle s'endort, la tête appuyée sur le bras de Tristan. Ils furent ainsi longuement, par dur froid, soleil brûlant, pluie et vent, en la forêt profonde.

L'EXIL de Rama et Sita, et l'EXIL de Tristan et Yseult

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article