Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

Les naissances de SARASVATI et NARADA (mythe indien)

Brahma reposait dans le vide qui le portait quand dans son esprit, un désir se forma, la première semence de tout l'univers.

Brahma donna d'abord naissance à la sagesse qu'il fit jeune et jolie et qu'il nomma Sarasvati. Brahma tomba amoureux d'elle et en fit sa compagne afin de réaliser avec elle son désir de donner naissance à l'amour, à la colère et à la volupté.

Sarasvati est donc à la fois la shakti, la fille et la femme de Brahma ; si Brahma est créateur de la vie et des créatures, Sarasvati est la source d'inspiration des créations artistique, musicale et poétique.

De son union avec Sarasvati, Brahma donna d'abord naissance au sage Narada, le messager des dieux qui arpente la Terre et les cieux pour porter les prières et les hommages. Brahma, inspiré par Vishnou, fit de Narada le maître du yoga, des mots, des synthèses, des résumés, des interprétations et des divers habiletés intellectuelles propres à l'expression, au verbe et à la verve. Narada possède donc le pouvoir de tout comprendre et de pouvoir résumer n'importe quel sujet en quelques mots d'une parfaite justesse.

Maître des nuances et des subtilités, Narada créa les instruments de musique, dont la vina, le plus abouti de tous, fut offert à sa mère Sarasvati. Alors, pour qu'elle s'exprime pleinement et embellisse l'univers de son talent et afin qu'elle puisse se déplacer aux quatre coins de l'univers pour y jouer la mélodie de la vérité, Brahma offrit à Sarasvati un cygne blanc comme véhicule, ainsi qu'un exemplaire des Védas.

Dès lors, Sarasvati devint la déesse de la connaissance, de la sagesse et des arts.

Les naissances de SARASVATI et NARADA (mythe indien)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article