Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

Les TITANS (mythe grec)

Plutôt que le texte original d'Hésiode, plein de digressions et d’énumérations fastidieuses des nombreuses divinités du panthéon grec, nous proposons au lecteur le résumé qu'en fait Georges Chappon, dans son introduction à Prométhée enchaîné, d'Eschyle :

*

Au début étaient le chaos, le vide non encore organisé, puis Gaïa la Terre et Éros l'Amour. De la Terre sortit la voûte étoilée, Ouranos, et l'union de ces deux divinités mit au jour les douze Titans, dont le dernier était Cronos, mais aussi des monstres comme les trois Géants. Ces monstres, Ouranos s'en débarrassait en les plongeant à leur naissance dans les entrailles de la terre. Soutenu par Gaïa, Cronos mutila cruellement son père et prit le pouvoir avec ses frères. Pour échapper à la terrible prédiction selon laquelle il devait être détrôné par ses enfants, Cronos les dévorait à mesure qu'ils naissaient. Mais sa femme Rhéa réussit à sauver l'un d'eux, Zeus. Et Zeus chassa en effet le père dénaturé.

Alors les fils d'Ouranos, les Titans, se soulevèrent contre le nouveau maître, qui dut appeler à son secours les Géants arrachés aux lieux souterrains : lutte fantastique où les montagnes servaient de projectiles et qui, au long de dix années, fit retentir et l'Olympe et la mer, et le ciel et le Tartare...

Les Titans furent vaincus et à leur tour précipités dans les profondeurs de la terre. Le fils de l'un d'eux, Prométhée, s'était rangé aux côtés de Zeus : en récompense il fut admis parmi les Olympiens, la nouvelle race des dieux.

Les TITANS (mythe grec)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article