Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

La fille du roi des pêcheurs (conte indien shivaïste)

Un jour Shiva s'emporta contre sa femme qui s'était assoupie en plein milieu d'une leçon philosophique dont la complexité avait demandé qu'il tînt un monologue long de plusieurs centaines d'années. Déçu que Parvati ne prêtât pas une oreille plus attentive aux secrets de l'univers, Shiva la réveilla par des mots dures et cruels:

« Pauvre femme incapable de concentration, tu ne vaux pas mieux qu'une fille de pêcheur ! » lui dit-il, emporté par la colère.

Blessée dans son amour propre, sachant qu'elle n'était autre que Shakti, la divine énergie qui agissait dans chaque parcelle de l'univers, sachant qu'elle était la Vie elle-même, Parvati quitta aussitôt le Kailash pour rejoindre une destination secrète sur Terre où elle s'incarna en fille de pêcheur afin de donner une leçon d'humilité à son mari.

D'abord, Shiva ne fit rien pour retenir sa femme puis, après des années d'absence, la solitude et le regret commencèrent à troubler ses intenses méditations lesquelles avaient pour objet de fournir à l'univers sa subsistance. Shiva troublé, c'était l'univers tout entier qui se trouvait en danger.

Une fois qu'il se fut décidé à la chercher, Shiva peina à retrouver Parvati bien cachée . Nul ne songerait en effet à la rechercher parmi les pêcheurs, une des castes les plus basses de la hiérarchie sociale,

Enfin, après des mois de recherches infructueuses et grâce à l'aide de l’omniscient Vishnou, du fidèle et têtu Nandi, le taureau qui était son meilleur ami, et d'Hanouman, le singe qui était son incarnation dans le monde animal, Shiva réussit à localiser sa femme, quelque part sur la côte te de l'océan indien.

Sans tarder, il se rendit auprès du village de pêcheurs dans lequel Parvati vivait, réincarnée en la jolie fille unique du roi des pêcheurs. Shiva se présenta alors devant le roi et lui demanda la main de sa fille afin de ramener au plus vite Parvati au Kailash. Malheureusement, sans hésiter, le roi refusa sa requête en lui répondant simplement:

« Étranger, nous ne savons ni d'où vous venez, ni qui vous êtes, pas plus que nous ne connaissons la caste qui vous a vu naître. Je serais bien peu inspiré et bien imprudent envers ma fille si je vous la confiais. Nous sommes, comme vous pouvez le constater, de simples pêcheurs, mais nous sommes d'humbles et honnêtes pêcheurs, qui respectons le Dharma. Je vous vois à présent vêtu d'une peau de bête, vos cheveux sont sales et emmêlés et vous ne portez ni sandale ni toge. Ainsi fait, vous me semblez être un de ces vagabonds qui se prétendent mystiques mais qui sont en vérité bien souvent des fainéants, des voleurs de grand chemins ou des illusionnistes. En somme, nous n'avons rien de plus à vous dire que de vous conseiller de poursuivre votre chemin sans plus nous importuner. Cependant, sachez-le bien, cher inconnu, vous seriez vous présenté devant moi revêtu d'une toge cousue d'or et portant une couronne, auriez-vous même été un déva, je ne vous aurais pas donné ma fille car vous ne faîtes, ni ne ferez jamais partie des nôtres. »

A ces mots, on escorta Shiva jusqu'aux limites du village et après avoir attendu qu'il disparût derrière un bosquet, on oublia aussitôt sa visite.

Instinctif et passionné, colérique et lunatique, Shiva n'en demeurait pas moins le plus grand et le plus sage des yogis et ce fut sans difficulté qu'il trouva la parade à une telle déconvenue.

Il demanda à Nandi de s'incarner en requin et de s'en aller terroriser la côte longeant le village des pêcheurs. Nandi s'acquitta si bien de cette tâche qu'après quelques semaines seulement, le village souffrait car aucun bateau ne pouvait plus s'aventurer en mer sans être déchiré par les dents acérées du requin.

La famine se faisant craindre, le roi des pêcheurs adressa en vain des rituels aux dieux et surtout à Varouna, le seigneur des mers. Acculé au pire, décidé à sacrifier sa fille pour que vive son village, le roi prit alors la décision d'offrir la main de son unique princesse à qui oserait défier le requin géant et le mettrait à mort.

Nandi, sous sa forme aquatique, avait une quintuple rangée de dents et mesurait plus de dix mètres de la queue à la gueule de sorte que personne n'osa relever le défi du roi, aussi belle et virginale que fut sa fille.

C'est alors que Shiva ressortit du buisson dans lequel il s'était caché mais cette fois il avait pris l'apparence d'un jeune et beau guerrier qui prétendait aller de villes en campagnes pour offrir ses services. Il demanda à être reçu par le roi.

« Promets-tu que ta fille sera ma femme si ce requin cesse de hanter votre rivage ? » lui demanda-t-il.

_ Oui, je te l'assure.

_ Même si tu ne sais rien de moi et que ma caste te demeure inconnue ?

_ Oui, je t'assure que qui que tu sois, ma fille sera à toi si ce maudit requin cesse de détruire mes bateaux, d'estropier mes pêcheurs et de manger tout le poisson qui aurait dû nous servir de nourriture et de produit d'échange. »

 

Alors le mystérieux guerrier, sous les regards médusés des villageois, à la fois admiratifs et plein de pitié pour un jeune homme qu'ils pensaient voué à une mort certaine, se dirigea vers la mer, se déshabilla, puis, armé d'un simple trident, X plongea dans les vagues.

Quand il disparut au large des côtes, tous le crurent déjà arrivé dans la demeure de Yama. Pourtant, quelques instants plus tard, ce brave guerrier réapparaissait, ne nageant plus que d'une main car il tenait de l'autre l'énorme cadavre du requin, en vérité Nandi qui avait quitté son corps aquatique à la simple vue de Shiva nageant vers lui pour reprendre sa forme bovine et s'en retourner sur les versants du Kailash.

Comme promis, la princesse des pêcheurs devint dès lors la femme du valeureux nageur, puis apparut au yeux des villageois telle qu'elle était vraiment, sous la forme de la Shakti. Enfin, satisfait d'avoir rétabli l'ordre cosmique et d'avoir retrouvé son âme sœur, Shiva la ramena au Kailash afin qu'elle occupe à nouveau le trône qu'il partageait avec elle.

La fille du roi des pêcheurs (conte indien shivaïste)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article