Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

La naissance du ZOROASTRE (mythe mazdéen)

Naissance du Zoroastre

Le monde était troublé par les méchants. Il n'y avait ni instruction, ni direction, ni autorité parmi des hommes étourdis ignorant Dieu et ses commandements. Ils s'étaient détournés du culte divin. L'univers ayant succombé sous la volonté d'Angra-Mainyu, l'Esprit du Mal, tout le monde s'éloignait de la justice et de la loi. Le cœur du démon était joyeux et riant ; il était réjoui de l'égarement des hommes. Mais Ahura-Mazda fit grâce à la foule malheureuse et eut pitié d'elle ; il résolut de susciter un guide.

C'est alors qu'un matin, au pays des Aryens, au moment même où se répandait la lumière, un Bienheureux bébé vint au monde. Son père était Purushaspa, le grand prêtre du clan des Spitama.

Le nouveau-né riait en quittant le sein de sa mère et son rire emplit le palais de lumière. Émerveillé de ce rire et de la radieuse beauté de son fils, le père comprit que c'était là la Gloire de Dieu, car sauf lui, tous les enfants, en naissant, pleurent. On lui donna le nom de Zarathoustra : Zarathoustra voulait en effet signifier, dans la langue des plus anciens Aryens : l’« Aube dorée », « Zara » signifiant « doré » et « usha » signifiant « l'aurore, le lever du soleil ».

Les femmes, jalouses du rire et de la beauté radieuse de l'enfant, se passionnaient dans la crainte qu'il leur inspirait. Jamais, disaient-elles, on n'a vu choses pareilles ! Bientôt le bruit de la beauté et du rire de l'enfant se répandit dans la ville, et tous ceux qui étaient impurs et partisans de la mauvaise loi en ressentirent comme un dard dans le cœur.

 

Récit inspiré du Zerdust-Namah, op. cit.

La naissance du ZOROASTRE (mythe mazdéen)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article