Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

L'épopée de PERCEVAL

L'épopée de Perceval

« Dans Chrétien de Troyes, mort en 1195, Perceval commence par mériter de s’asseoir à la table ronde d’Artus. Il la quitte pour la quette du Graal, et obtient la garde du précieux calice pendant sept ans, ensuite il se fait ermite et enfin prêtre.

Dans Wolfram d’Echenbach, [...] Gamuret, fils du roi d’Anjou, épouse Bélicane, fille du roi des Maures, puis il abandonne sa femme et ses États pour aller en Espagne où dans un tournoi, il conquiert le royaume de Valeis (Valence), et la main de la reine Herzeleide. Il quitte encore cette nouvelle épouse pour guerroyer à Babylone où il périt.

Herzeleide s’enfuit au désert avec son fils Parsifal afin que l’enfant ne suive pas le destin de son père ; mais le futur héros rencontre dans la forêt des chevaliers du roi Artus qui l’emmènent à la cour de Bretagne et lui révèlent son origine.

Le voilà courant les aventures, obtenant la belle reine Conduirramur. En allant à la recherche de sa mère Herzeleide, il rencontre le merveilleux château du Graal où gémit, sous le poids d’un charme fatal, son oncle Amfortas. À peine sorti de Monsalvat [ou Montsalvage, le « Palais aventureux » où demeure le Graal] il n’a d’autre désir que d’y rentrer. Devant les épreuves renaissantes il désespère jusqu’à blasphémer.

Un ermite l’initie aux mystères du Graal, il retrouve le chemin de Monsalvat, délivre son oncle Amfortas et règne avec la belle Conduirramur tandis que son frère païen, une fois baptisé, va évangéliser l’Inde. » Joséphin Péladan, Le Secret des troubadours, de Parsifal à Don Quichotte.

L'épopée de PERCEVAL

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article