Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

Le dieu des richesses / le dieu voleur (divinité indo-européenne)

La richesse

Comme il n'existe aucun domaine individuel ou social qui ne possède sa divinité propre, il est normal que les richesses matérielles et le luxe aient la leur. Si les champs sont abondants et que le commerce est fleurissant, les richesses s'espèrent puis s'accumulent. Une divinité leur est donc consacrée.

En Inde, le dieu des richesses est aussi celui des voleurs, c'est le rakshasa Kubéra, le frère du roi des démons Ravana. Les premières mentions de Kubéra remontent à l'Atharva-Veda (v. -700 à -800). Il s'agit d'une des figures mythologiques, avec Yama et Bouddha, qui s'est le plus exportée à travers l'Asie tout entière. On retrouve le culte du dieu des richesses particulièrement au Tibet, en Chine et au Japon.

La légende de Kubéra le présente comme ayant d'abord fait carrière dans le crime, afin de se faire respecter des hommes et des autres démons. Comme il était laid et difforme, il amassait les biens mal acquis pour provoquer l’intérêt de ceux qui se moquaient de lui. Touché par son mal-être et persuadé de son bon fond, Shiva fit de lui le grand dispensateur des richesses de ce monde. Par ailleurs, Kubéra est un des huit gardiens des directions cardinales et possède sa propre ville au sommet du mont Méru.

Dans la mythologie estonienne, toujours très proche de sa cousine védique, c'est le monstre Tulihand (ou Pisuhand) qui aide à accumuler ou conserver les richesses. Il n'est pas un démon mais un elfe volant.

La version slave du dieu des richesses est Kovlad. Il est le séduisant prince de la terre creuse, les pierres précieuses que l'on extrait des mines sont ses trésors et des nains forment son peuple.

 

 

Le dieu des richesses

hindoues

Lakshmi (prospérité) - Kubera -

Ganesh et ses compagnes Radha et Ridhi

bouddhiste

Panchika (oppulence)

kailasha

Ingaw

romain

Ops

celto-germanique

Les nains

alsacien

Le Malin, le diable

(maître des richesses de la terre et des souterrains)

slave

Kovlad (maître des mines souterraines

et de leurs pierres précieuses)

estonien*

Tulihand, Pisuhand

Le dieu des richesses / le dieu voleur (divinité indo-européenne)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article