Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

Les langues PERSES

Les langues perses

La langue de Zarathoustra était l'avestan, qui est la langue éponyme de la partie la plus ancienne de l'Avestan, le livre sacré des zoroastriens et des mazdéens. Parlée quelque 2000 ans avant J.-C. Cette langue est très proche du sanskrit, tant dans son vocabulaire que dans son orthographe et sa grammaire. De l'avestan découle le persan ancien, parlé dans les prestigieux empires de Darius et Nabuchodonosor. Mentionnons aussi le parthe et le mède.

Le persan moyen est appelé pahlavi, c'est la langue des textes zoroastriens tardifs.

Le persan moderne, aussi appelé iranien par les Iraniens ou farsi par la diaspora iranienne zoroastrienne, est étonnamment semblable au perse ancien, comme l'est l'italien du latin. Cependant, à la suite de l'islamisation du pays, qui survint quelques décennies seulement après la mort du prophète Mahomet, l'iranien moderne s'inspira de l'arabe, langue sacrée de l'islam. Le persan emprunta de nombreux mots de vocabulaire, mais aussi l'alphabet, passant d'une écriture de type sanskrit (devanagari), à un alphabet arabe.

L'iranien est aujourd'hui parlé par plus de 110 millions de locuteurs, principalement natifs d'Iran, du Tadjikistan et d'Afghanistan (où cette langue est connue sous le nom du dialecte aristocratique dari, largement parlé par la population afghane moderne). Afin de compléter cet aperçu des langues persiques, mentionnons aussi le Pachtoune (38 millions de locuteurs), parlé lui aussi en Afghanistan, et le baloutche (7 millions), dont les locuteurs résident sur le littoral du golfe persique, autour de la ville de Karachi.

Enfin, le kurde (21 millions), parlé en Anatolie et au Proche-Orient, peut être rapproché de la famille persique.

 

La présence linguistique kurde

 

Les langues PERSES

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article