Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

L’œuvre d'Imra : les premiers dieux, le premier homme, le premier sacrifice (mythe cosmogonique kailasha)

Notre récit se base sur la traduction anglaise de Shahzada Hussam-ul-Mulk, ethnographe et gouverneur de la province pakistanaise du Chitral, et paru dans The cosmology of the red Kafirs, Cultures of the Hindu Kush. Ce mythe fut transcrit par Hussam-ul-Mulk tel qu'il lui fut conté en 1937 par le dernier kati à encore suivre l'ancienne religion de son peuple. Ce kati était un réfugié afghan qui avait fui les persécutions et qui était demeuré fidèle à ses traditions panthéistes. Il vivait alors dans le village d'Urtsun, dans la vallée du Chitral. Nous avons complété ce récit avec les travaux de George Scott Robertson, parus dans The Kafirs of the Hindu Kush.

*

Au commencement, il n'y avait qu'un seul dieu : Imra.

Il créa la Terre. Comme la Terre tremblait sans cesse, il dispersa sur sa surface des pierres, qui devinrent comme des clous qui maintinrent la Terre en place. Sa surface était alors douce et uniforme. Ensuite, Imra érigea une grande colonne en fer et y arrima la Terre.

Alors, de son poumon droit et de son souffle, jaillit la déesse Diziane. Imra la recueillit dans ses mains, puis le jeta en l'air. Elle retomba dans un lac, où elle fut conçue, puis où elle naquit, puis grandit.

Or, il y avait au milieu de ce lac un arbre gigantesque, dont il aurait fallu 9 ans d’escalade pour qu'un homme gravisse sa cime et 18 années complètes pour en faire le tour. Et Diziane tomba amoureuse de l'arbre, dansant autour de lui.

Elle attira ainsi l'attention d'un géant, qui se rapprocha alors de l'arbre qu'il trouvait lui aussi merveilleux. Diziane, apeurée, se cacha dans le tronc, mais en s'approchant encore de l'arbre, le géant la découvrit. Gêné, estimant qu'il avait déjà trop vu de la déesse, celui-ci s'en alla, laissant Diziane seule à nouveau.

Un autre jour, alors que la déesse était en train de traire une chèvre, un démon l'observait. Celui-ci avait deux yeux l'avant et deux à l'arrière, et soudain il lui bondit dessus et la viola, profitant du fait qu'elle était recourbée et attentive à sa tâche. Diziane, en pleur, s'enfuit pour se noyer dans la rivière Prasun… Mais arrivé au milieu de la rivière, elle accoucha d'un bébé qui en sortant la tête vu devant lui se calmer puis se retirer les flots bouillonnant de la rivière. De sorte que l'enfant put sortir sans difficulté et par lui-même du fleuve. On lui donna le nom de Bagish.

Plus tard, Imra donnera naissance à Gish. L'entière surface de la Terre étant alors peuplée de démons, Imra cacha d'abord Gish. Puis, quand celui-ci grandit et devint puissant, il livra de nombreuses batailles contre les démons, qu'il éradiqua en assez grand nombre pour qu'il y ait enfin sur Terre assez de place pour que s'installent les hommes.

Un autre jour ce fut Krumai, la sœur de Diziane, qui se réfugia dans l’arbre pour fuir un démon, lequel urina sur le tronc, ce qui mouilla la déesse, qui quelque temps plus tard, donna ainsi naissance à Mon.

Une fois ces principaux dieux mis au monde, Imra donna encore naissance à sept sœurs, qu'il chargea de veiller sur les champs et leur agriculture. Puis il fit de Gish et Bagish ses assistants dans son œuvre créatrice et civilisatrice. Enfin, il créa le premier homme, le père de l'humanité : Adam.

Dès lors, Dieu ordonna à ce premier être humain de rendre un hommage à Gish et Bagisht, sous la forme d'un rituel sacrificiel. Adam amassa alors des pierres en pile pour former un autel et depuis, c'est dans le village d'Urtsun, érigé sur le lieu du premier rituel, que l'on célèbre ces deux sacrifices.

Imra donna ensuite une femme à Adam et les fit d'abord vivre au Cachemire. Adam et sa femme eurent là-bas 40 enfants, qui dormaient par paire.

Un matin, les paires se sont réveillées sans être capable de comprendre le langage des autres paires. Imra ordonna alors aux premiers hommes de partir coloniser la Terre. Cependant, ils étaient réticents à quitter les fertiles et vertes vallées du Cachemire et protestèrent devant Dieu. Ceux qui furent les ancêtres des Kailashas prirent la direction de l’ouest, et rejoignirent le pays de Tsyam, d'où ils se dirigèrent vers le nord pour entrer dans la vallée du Chitral.

C'est alors qu'Imra était en train de baratter du beurre à l'extrémité la plus méridionale de la vallée de Prasun. Trois femmes émergèrent de la mousse créée par le lait, puis s'en allèrent peupler les différentes contrées de la vallée. Imra créa pour elles l'eau et donna encore naissance à une quatrième femme, qui s'installa dans la vallée de Prasun. C'est elle qui accueillit les premiers Kailashas émigrés depuis Tsyam et le Cachemire.

L’œuvre d'Imra : les premiers dieux, le premier homme, le premier sacrifice (mythe cosmogonique kailasha)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article