Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Arya-Dharma, l'héritage indo-européen

La bibliothèque numérique consacrée aux traditions primordiales et indo-européennes

Quelques conseils pour la pratique de la prière

L’enseignement de Rama

Ramananda (v. 1300 - 1475), Rama Gita

 

Lakshman : « Vénérable maître, m'indiqueras-tu la bonne manière de prier, et celle de m'adonner correctement à l'adoration des divinités ? »

Rama : « Mon ami, il existe un nombre incalculable de façons de rendre un culte ! Cependant, à ta demande, je vais t'expliquer en quoi consistent ces rituels.

Tout d'abord, selon les règles de ton clan et après avoir appris la science des Védas, il faut que se tienne pour toi la cérémonie du cordon, qui permet à un individu de naître une seconde fois. Je t'apprendrai ensuite à chanter et à comprendre les mantras.

Ceci fait, tu recevras de moi la forme divine qu'il te conviendra d'adorer, en fonction de tes propres qualités et possibilités. Tu devras l'adorer avec dévotion et de la manière dont je te l'aurai prescrite. Par exemple, si tu médites sur un fossile, tu devras prendre un long bain cérémoniel quotidien, si tu contemples une icône, tu te contenteras de ne boire qu'une gorgée d'eau.

Tu devras rendre un culte en imaginant la présence divine au plus profond de ton cœur. Pour cela, je t'apprendrai à utiliser comme objet méditatif, la danse d'une flamme, une icône, le soleil ou même une roche fossilisée.

Nous commençons la journée à l'aube. C'est à cette heure-ci que l'on se baigne dans le Gange, afin de purifier nos corps. Ensuite, à différentes heures de la journée, nous récitons les hymnes des Védas ou chantons les tantras les plus appropriés.

Enfin, sache que les offrandes que tu adresseras aux idoles, porteront leurs fruits si tu y ajoutes de la pâte de santal, de l'encens, des fleurs et bien d'autres choses mentionnées par les écritures et dont l'utilisation est parvenue jusqu'à nous grâce à la tradition.

Quant à Moi, je suis heureux de tout ce que pourront m'offrir avec dévotion et générosité mes fidèles disciples, même s'il ne s'agit que d'un peu d'eau. »

 

 

Les vérités scintillantes

Les dernières paroles de Ramanuja (1017 - 1137) sur son lit de mort

 

« Quotidiennement, et pendant au moins une heure, lisez et récitez quelques vers des Védas et du Periya Thiruvanthadi [de l'alvar Nammalwar].

Au moins quelques semaines dans votre vie, essayez de résider dans un temple de Vishnou, mais si vous n'êtes pas capables de visiter ces temples, où que vous soyez et quoi que vous fassiez, vivez toujours en ayant les chants sacrés sur le bout de la langue…

Si vous n'êtes pas même en mesure de chanter les mantras, mettez-vous au service des autres membres de la communauté.

En présence des idoles du Seigneur, veillez, gourous comme disciples, à vous tenir convenablement.

La force physique de ceux qui ne sont pas qualifiés aux œuvres intellectuelles doit être utilisée pour effectuer l'entretien du temple.

Si vous n'êtes pas en mesure d'étudier les écritures, ni de chanter les mantras, faites le service dans les temples. Cuisinez, préparez la pâte de santal, allumez le soir les lampes à huile, fabriquez les guirlandes de fleurs qui seront offertes en offrandes par les pèlerins et les disciples, balayez et lavez le sol du temple, enlevez les excréments d'animaux, décorez le temple avec des dessins de poudre de riz… De telles actions vous garderont éloignés le plus possible des désirs terrestres, car œuvrer à une tâche sans y trouver un intérêt personnel direct et immédiat est un moyen de rester éloigner du chemin du vice et de la déperdition. »

 

Ramanuja

Ramanuja

Quelques conseils pour la pratique de la prière

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article